Cadre général

L’accueil des sportifs de haut niveau dans les universités  et les grandes écoles est régi par un ensemble de textes et directives qui invitent à entreprendre tous les efforts nécessaires pour permettre à ces sportifs de concilier leur activité sportive et la poursuite de leurs études supérieures.

Les aménagements possibles sont :

  • l’aménagement des examens : sessions spéciales en cas de nécessité ou autres aménagements, en concertation avec l’équipe pédagogique,
  • l’aide pour faciliter l’hébergement,
  • la mise en place si nécessaire de cours ou de travaux dirigés de soutien ou de rattrapage sous forme de tutorat, à la demande des étudiants concerné(e)s,
  • dispense d’assiduité s’ils ne peuvent assister aux travaux dirigés pour des raisons d’entraînements,
  • dispense de la pratique des A.P.S.A,
  • dispense de toute pratique sportive dans la période de cours précédant des compétitions importantes
  • accès aux installations sportives, et principalement à la salle de musculation de l’UFR lorsqu’elles sont disponibles, pour les entraînements en relation avec la pratique sportive universitaire et dans le respect des règles de sécurité.

Statuts pour les sportifs

Une commission du sport de haut niveau examine les dossiers des candidat(e)s et peut attribuer les niveaux de reconnaissance : Haut niveau – Bon niveau Universitaire

    1. Sportif de Haut Niveau

Statut attribué par le Ministère tous les ans. Selon le statut (Elite, senior, espoirs, jeunes, relève,…) des aménagements sont mis en oeuvre après entre l’UFR, l’étudiant et sa fédération. Pour les élites préparant les échéances internationales (Jeux Olympiques et championnat du Monde) un plan d’études individualisé peut-être envisagé, permettant la capitalisation de chaque élément du diplôme et l’organisation des examens aux périodes propices à l’engagement de l’intéressé(e).

    1. Sportif de Bon niveau Universitaire
Devant la disparité de politique des fédérations sportives concernant l’inscription sur les listes de sportifs de haut niveau par le Ministère, des athlètes ne figurant pas sur cette liste peuvent obtenir un statut de « bon niveau universitaire ». Cette mesure peut s’appliquer à des étudiants susceptibles d’être inscrits prochainement sur ces listes ou justifiant de situations individuelles appréciées par la commission “haut niveau” de chaque établissement.

Il est conseillé aux étudiants concerné(e)s de prendre contact avec le responsable du service de scolarité de votre établissement dès les formalités d’inscription à l’établissement ou, au plus tard, lors de l’inscription en septembre.

Les candidat(e)s doivent remplir un formulaire et fournir des pièces justificatives qui seront examinés par la commission du sport de haut niveau de la Conférence de l’Enseignement Supérieur de l’Agglomération Rouennaise (CESAR) présidée par le Directeur du Service des Sports de l’Université. M MAIGNAN.

Il est demandé aux étudiants bénéficiant de ces aides de participer aux compétitions universitaires au sein de l’Association Sportive de leur établissement.
Ils s’engagent par ailleurs à être présents, lorsque se déroulent des manifestations impliquant le monde sportif.

Contact 

Ligue Normandie du Sport Universitaire : Jérôme DUPEL (Directeur Régional du Sport Universitaire) : rouen@sport-u.com